Réveil en enfer...

Un rouleau compresseur est passé sur mon corps cette nuit...

Corps brisé en 1 000 fragments, comme chaque nuit...

Pas une parcelle d'épargnée...

La tête pas mieux que le reste...

Brouillard et son pote extrême fatigue, eux aussi, fidèles au poste...

Laisser passer la violence du choc matinal une petite heure, histoire de sortir, un tout petit peu, du brasier...

Accepter, mais sans baisser les bras...

Ne pas crier à l'injustice de crainte que les symptômes n'empirent...

Vaquer, tout doucement, à de sommaires Occupations...

Oublier la vie d'avant, celle d'executive woman...

Désormais détestable gros mot...

Donner mes meilleurs instants à mon Amourette...

Ne pas lui laisser l'image d'une maman diminuée...

Remercier la vie d'avoir croisé la route d'un conjoint courageux et Aimant...

Ne surtout pas compter les amis "gens" partis, effrayés ou sceptiques...

Fuir les regards condescendants, les chuchotements méchants maladroits  "Parait qu'elle est malaaaaaaaaaaaade"...

Compter les coeurs purs toujours présents et plus encore...

S'Emouvoir voire s'enorgueillir qu'ils soient encore si Nombreux malgré tout...

Sourire à la pensée des fabuleuses Cybercopines qui Adoucissent mes journées solitaires...

Embellir et aimer ce nid douillet dont je ne sors plus suffisemment...

Garder cet Humour qui me tient debout...

Rire de bon Coeur à mes désormais monstrueuses pertes de mémoire...

Me Réjouir de cet esprit créatif qui occupe mes journées...

Coudre, tricoter, crocheter, broder, inlassablement pour me sentir Vivante, un peu...

Oublier qu'une crise peut arriver d'un instant à l'autre et me terrasser pour quelques jours, quelques semaines...

Dépérir subitement à vue d'oeil puis Renaître de mes cendres lorsqu'elle me libère quelques jours, quelques semaines...

Ne plus forcément être l'épaule qui console mais parfois  la tête qui s'y pose, le corps secoué de sanglots, souvent...

Accepter d'appeler à l'aide lorsque l'inacceptable pèse trop lourd...

Visiter médecins et cie comme d'autres vont au shopping ou au sport...

Ne surtout pas oublier que le ciel est Bleu, que le soleil brille et brillera, toujours...

Profiter des rares moments d'Accalmie pour sortir Respirer et avoir l'Illusion, quelques instants, que rien n'a changé...

Mettre enfin des Mots sur mes Maux, peut-être seront-ils alors moins lourds à porter ?...

Espérer arriver un jour à Dompter la maladie, à être plus forte qu'elle...

Vous reMercier, tout simplement...

Et me dire que malgré tout, la Vie est Belle...