... qui ne sait jamais dire non ?...

Attends, je vais te la raconter, tu vas rire...

C'est l'histoire d'une fille qui bien qu'au foyer en raison d'une "petite" santé a un emploi du temps de ministre, malade le ministre mais ministre tout de même !

Médecin, rhumato, gastro, ostéo, kiné, rénovation de chambre de joyeuse et commandes des copines non honorées qui traînent depuis...hum...hum.. des mois...

Une gentille dame de l'école me fait sa moue de cocker et ...

Paf, le chien ...

Me voilà à dire oui à la confection d'un costume de danse ...et évidemment ça urge ...

Costume de danse dans un jersey noir pailleté rouge qui pique et brûle, et qui sème ses paillettes all over the World...

Jusque dans ma tête, à tel point que j'ai bien cru avoir des poux ... si, si, je t'assure...

Après avoir excommunié le tulle, c'est désormais le jersey pailleté qui n'aura plus droit de cité dans mon atelier...

D'ailleurs, méga interrogation de ma part, on fait payer aux parents le costume, on leur donne le tissu, le modèle - sans patron évidemment - et démerden sie sich...

Mais c'est bien connu ma bonne dame, toutes les mères de famille qui se respectent sont de parfaites couturières, possèdent une MAC, bossent mais ne dorment pas la nuit...

Confectionner un costume relève de la pure formalité ...

Ah non ?... Alors pourquoi enquiquine-t-on les parents au lieu de confier directement la chose à une couturière ?...

Cherche pas Cécile, tu as du louper un épisode ....ou bien tu fais du mauvais esprit, comme d'habitude ?...!!!

Bref, me voilà partie à patronner - ok, du simple mais patronner tout de même -, à couper dans un morceau de tissu élastique - uniquement dans le droit fil, grrrr... - qui suffit tout juste à tout faire - impossible pour une non initiée...-, à me gratter des pieds à la tête parce que les paillettes en métal me brûlent, à prier que ma surjeteuse et ma MAC survivent à ce tissu de m*rd*, à inventorier toute la mercerie nécessaire - pressions, élastique, scratch, oui oui scratch...d'où l'intérêt d'avoir un stock indécent, hum hum....message subliminal adressé à mon homme ...!!! - ...

Une partie de plaisir en somme ...

Mais ma fille, avale tes jurons, "t'avais qu'à dire NON" - réplique ironique de l'homme de la maison, toujours prompt à en remettre une couche -...

haut

Voilà le costume de Goldorack de danse ....

ens

Et comme dirait ma joyeuse "Et en plus, il est moche beau" ...

Bref, dimanche soir à 20h00, le costume était torché - bon certes, j'aurais pu mettre du fil noir au lieu du blanc sur ma surjeteuse, mais j'avais la flemme -...

Ne me parlez plus JAMAIS de jersey pailleté...

Comment ça, je suis pas crédible ?...!!!