Nous en avions discuté avec Sylvie qui l'avait lu et elle m'a gentillement proposé de me l'envoyer.

couleur_des_sentiments

Dès que je l'ai reçu - évidemment accompagné d'un joli présent ! - je me suis jetée dessus ...

 Et je ne l'ai plus lâché ...

L'histoire se déroule au début des années 60 dans le Sud des Etats Unis et aborde la ségrégation raciale.

Le sujet, plutôt difficile à traiter justement, est abordé, me semble-t-il, avec subtilité.

Il n'y a pas d'un côté les méchants "Blancs" et les gentils "noirs".

Ce n'est que le constat "froid" de ce qu'a été la ségrégation en Amérique au siècle dernier, pas si lointain que ça le siècle...

A chaque "Négresse" lue, c'est pour moi un électrochoc, me rappelant que cette histoire pourrait malheureusement aussi bien se passer à notre époque, ici ou ailleurs...

La "n$gresse", le "boug*oul", la "grosse vache", la "laide comme un thon", la "girafe", la "naine", nous pouvons presque tous nous reconnaître dans cette histoire... 

Au-delà de l'aspect racial, les femmes ont une place de choix dans ce livre, leur émancipation est délicieusement abordée.

Ce livre traite de toutes ces barrières que nous avons dans nos têtes, de par notre éducation, notre culture, ou les évènement de la vie, barrières qu'il serait bon de lever car elles nous empêchent d'avancer, d'aller vers la sérénité.

Il traite aussi de notre manière d'être, d'agir qui est finalement identique quelque soit notre couleur de peau. Ca paraît tellement absurde de l'écrire mais ce n'est apparemment pas une évidence pour tout le monde...

Malgré tout, et c'est là le paradoxe de ce livre, il n'est pas du tout moralisateur, c'est au lecteur d'y trouver ce qu'il veut y trouver, ou pas ...

C'est une belle leçon de vie au-delà de l'aspect historique du livre.

 Vous l'aurez compris, je vous incite vivement à le lire !