Il m'a été proposé par "ma" bibliothécaire.

Vous aussi, la "dame" de la bibliothèque vous appartient ?

C'est dingue cette manie de mettre du possessif de partout ... !

Bref, bibliothécaire, à qui je confie désormais le choix de mes lectures parce que j'ai eu trop de déceptions avec les livres " à la mode", entre autres le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ou d'autres lectures nordiques et recommandées par tout le monde.

Que voulez-vous, je suis définitivement une latine et ces romans qui viennent du froid me laissent ... froide !

Celui ci est un roman sur le quotidien, qui parlera forcément à tou(te)s.

D'une franchise déconcertante, l'écriture est fluide et nette, un peu comme du DDV.

Deux anciens amants se croisent dans le train de 6h41, vont-ils ou non renouer ?

J'avoue que je n'y ai pas vu d'intrigue "Vont-ils ou non replonger" parce que je ne crois pas que le sujet soit vraiment là.

Mais plutôt :

Ce qu'on a été conditionne-t-il ce que l'on sera ?

Ce que l'on a vécu peut-il transformer fondamentalement notre avenir ?

Il mène à une introspection sur la famille, - Il est confondant de sincérité dans ses propos, qui en mettrons sans doute beaucoup mal à l'aise ! -, la relation aux autres ...

Il y a un petit fond de "Tu paies un jour ce que tu as fait subir aux autres" qui laisse-t-à réfléchir  ...

6h41

Bref, lecture agréable !