Je continue à tester des recettes pour les jours d'été à venir.

Le pain est un classique ici, je ne crois pas vous avoir déjà donné mes petites astuces pour le réussir.

Je ne suis pas boulangère, mais en toute humilité, il se dit par ici qu'il est délicieux !

J'achète ma farine en sac de 5 kg chez SATORIZ, elle vient d'une minoterie dans les Alpes de Hautes Provence que j'ai visitée.
J'utilise la plupart du temps de la T65.
J'utilise non pas de la levure de boulanger mais du levain de blé bio également acheté chez Satoriz.

La recette de base pour un pain de 750 g :

  • 500 g de farine
  • 21 g de levain ( 3 CS bombées )
  • 2 cc sel fin
  • 1/4 l d'eau tiède.

Je ne dose plus rien avec l'habitude, alors ce qui me permet de savoir si "j'ai bon" c'est la consistance de ma pâte qui est élastique sans coller.
Surtout ne pas mettre le sel et le levain au même endroit avant de pétrir car le sel mange le levain.
Je mélange tout au robot car j'ai un pétrin, je pétris jusqu'à la formation d'une boule homogène ( 1 à 2 minutes ).
Je laisse ma pâte reposer ( attention l'eau doit être tiède c'est important, ni froide ni chaude surtout ) dans un saladier recouvert d'un linge humide dans une pièce à au moins 21° pendant une heure ( au pire mettez votre saladier à côté du feu de la cheminée ou dans le four à faible puissance ).
La pâte va gonfler, doubler voire tripler de volume, vous aurez une odeur de fermentation ( bière ) qui se dégagera.
Vous pétrissez une nouvelle fois votre pâte 2 mns et reprenez votre processus avec linge humide pdt une heure.
Vous préchauffez votre four à 230°.
Vous mettez en forme votre pâte ( je fais souvent des miches qui se gardent mieux ) vous faites des lacérations sur le sommet du pain ( le gaz va continuer à s'échapper par ces coupures et permettre au pain de prendre encore du volume ), je les fais avec mes ciseaux de cuisine ( je coupe la pâte en son sommet ).
Vous l'humidifiez avec du LAIT ( ça lui fera une belle couleur ) et le mettez au four avec un bol d'eau ( la croûte sera bien croustillante ).
Vous le laissez 15 mns à 230° puis 25 mns à 200°
Si vous respectez ces principes, vous ne pourrez que faire du bon pain.
Une fois que vous maîtrisez le processus, vous pouvez prendre des farines complètes, et/ou mettre des graines sur ou dans le pain ( j'achète toujours chez Satoriz des grains variées - lin, tournesol, pavot, sésame, ... - ).

 

Pour l'apéritif lorsque j'ai des invités, je prends la plupart du temps le parti des petites choses à tartiner avec un pain maison.

Cette fois-ci, ce sera une terrine aux poivrons, qui a eu un succès fou !

La recette vient d'ici.

Très simple à réaliser, vraiment sans aucune difficulté.

Bref, on leur a fait leur fête !

A vous de jouer !