Si, si, je trouve encore le temps de lire mais pas celui de vous en parler !

 

AVOIR UN CORPS Brigitte Giraud

 

Émouvant, arriver à résumer ainsi le rapport à son corps d'une enfant, puis d'une adolescente et enfin d'une adulte, j'avoue avoir été bluffée.

On ne coupe pas aux menstruations, à l'avortement, au désir ou pas d'enfant, à l'instinct maternel ...

J'ai été particulièrement touchée par sa description de la dépression lorsque la narratrice perd l'un de ses proches, on y est avec elle, on souffre de ne pouvoir l'aider ...

Le style est dépouillé, pas de fioritures, l'auteure va droit au but et quand ce côté un peu trop dépouillé pourrait commencer à peser, l'émotion reprend le dessus.

Je craignais un roman militant, c'est "juste" un beau résumé de Nous, les femmes.

 

 

ETRE HEUREUX, CE N'EST PAS NECESSAIREMENT CONFORTABLE

Thomas D'Ansembourg

 Ce livre est dense, je l'ai lu en diagonale parce que je venais d'en lire un autre très riche en émotion, ça faisait un peu trop pour moi de m'investir à 100 % dans cette lecture.

Mais le propos est constructif, intelligent et ce livre me semble indispensable pour tous ceux et celles qui cherchent l'équilibre.

Je ne vous fais pas un dessin sur le sujet, le titre parle de lui-même !

 

 

L'AME DU MONDE Frédéric Lenoir

Je craignais le pire, comme un livre partisan des religions, mais pas du tout.

Un véritable chemin initiatique vers le meilleur de chaque religion ou croyance ancestrale, une pépite, un livre qui redonne ( un peu ! ) espoir dans l'humanité.

 

 

PRINCESSE BARI Sok-Yong Hwang

 

Je ne suis pas du tout attirée par la culture asiatique - si ce n'est les nems et le porc au caramel, même pas honte ! -, je n'ai pris ce livre que parce qu'il s'agissait du parcours de vie d'une jeune femme qui fuit une dictature et tente de se reconstruire.

Finalement, j'ai été conquise malgré une dose d'ésotérisme qui ne nuit pas du tout à l'oeuvre.

Beaucoup de sensibilité dans ce texte, pas de misérabilisme malgré une histoire poignante.

Bref, lis le - stp - !

 

 

LUMIERE DES VIVANTS Sylvie Reff

 

Voila ma pépite !

J'ai ce livre dans la tête bien que je l'ai lu il y a plus de 6 mois et je pense le relire ou m'attarder sur cette auteure.

Réservé aux passionnées d'Histoire, de Moyen-Age et forcément de l'histoire des religions.

Mais tellement fort en enseignement.

Pour ne rien gâcher, l'histoire se déroule en Alsace.

Je suis tellement émue par ce livre qui parle si bien de l'homme dans ce qu'il a de meilleur et de pire que je ne serais pas capable de trouver les mots justes pour vous convaincre de le lire alors je vous laisse avec la 4ème de couverture :

Entre 1315 et 1385, l'Occident est pris dans un tel étau que toute l'Alsace n'est qu'un cri vers le ciel. Tandis que les guerres, les famines et le épidémies lui rongent le corps, son âme lance des forêts d'églises et des océans de prières.

La terre s'embrase de tous les juifs brûlés ; elle tremble et fait s'écrouler cent châteaux Et la peste a beau s'acharner sur la chair éphémère des bâtisseurs, le corps lisse et rose de la jeune cathédrale de Strasbourg lui glisse des mains pour bondir vers le anges. Pendant ce temps, les amoureux de Dieu parcourent la campagne pour se tenir au plus près de l'homme. Parmi eux, Jean Tauler et Maître Eckhart, excommunié pour avoir osé prétendre que Dieu ne voudrait, exister sans l'homme.

Ceci est l'histoire d'un jeune couple, Martin Seeman, fils de paysan, rêveur et ardent, et Herzeloid von Löwenburg, l'orpheline spoliée de tout héritage. Le garçon sans passé et la jeune fille sans avenir vont traverser ensemble le siècle le plus tourmenté et le plus fécond de l'histoire alsacienne.

Bref, tu le lis, c'est un ordre !!!

 

 

LA SINGULIERE TRISTESSE DU GATEAU AU CITRON Aimée Bender

 

Ce livre est ... singulier !

Oui, je sais facile mais je serais bien en peine de vous expliquer pourquoi j'ai aimé ce livre ...

Plus que décalé avec un sujet pas très terre à terre pour la cartésienne que je suis mais je n'ai pu quitter ce livre.

Une enfant ressent le mal-être des êtres qui lui confectionnent à manger, dont le gâteau au citron de sa maman.

Un livre sur la différence, j'imagine ?

Le frère de cette enfant est lui aussi différent, trop intelligent, trop loin de la vie.

Bref, je serais curieuse de comprendre le sens que donne l'auteure à ce livre mais en tout cas, j'ai passé un très bon moment avec lui !

 

Bonne lecture !