POTENS

Ingrid Desjours

 

J'ai suivi pour ce livre les conseils du Libraire du Magazine de la Santé et comme d'habitude, je n'ai pas été déçue.

Si ce n'est par la fin qui me semble bien abrupte à la vue de cette enquête riche dans le milieu des sur-doués ou Hauts Potentiels.

Hormis un début sanglant, la suite est agréable à lire, il m'a tenu en haleine jusqu'au bout.

Il permet aussi de découvrir le monde du haut Potentiel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE MALENTENDU

Irène Némirovsky

 

Il s'agit de l'Auteure de Suite Française, Prix Renaudot 2004 à titre posthume.

 

Elle est décédé en 1940 et a écrit Le Malentendu à tout juste 23 ans.

L'écriture est d'une grande délicatesse, c'est étonnant d'imaginer qu'un tel roman ait été écrit par une toute jeune femme vivant au début du XXème siècle.

Bref, j'ai aussi aimé !