51Z1FLHyPlL__AC_US218_

LES LOYAUTES, Delphine de Vigan  

La vie, la vraie, sans fard.

Donc pas vraiment joyeux, bien qu'il ne tienne qu'à nous d'envisager la conclusion aussi positivement que bon nous semble !

 

51OTisju-hL__AC_US218_

J'AI UN ADO MAIS JE ME SOIGNE, Dr Olivier Revol

Je te conseille vivement d'aller sur You Tube jeter un oeil sur une conférence d'Olivier Revol, cet homme est passionnant !

Olivier REVOL est chef de service de Neuropsychiatrie de l'enfant à Lyon, il est pédopsy, ce livre se lit même si tout semble bien aller, juste en piqûre de rappel des bonnes "pratiques" !

Et il est d'une aide considérable quand ça va moins bien.

 

51Z+SXeYi2L__AC_US218_

L'AMIE PRODIGIEUSE, Elena Ferrante

J'avais tout entendu sur cette "saga", le pire comme le meilleur, et  j'avais décidé de ne pas la lire !

Je suis assez hermétique aux trucs qui font le buzz !

Et puis je suis tombée dessus à la bibliothèque et l'un entraînant l'autre, j'ai lu les 4 avec plaisir.

J'ai été prise dans le tourbillon de cette amitié que je qualifierais de malsaine et j'ai tenu les 4 tomes en espérant que cette amitié était plus que ce qu'elle laissait paraître !

Mais cette saga n'est pas "que" cette amitié, c'est aussi une peinture très riche de la société Napolitaine et Italienne sur 60 ans, de l'après guerre à nos jours.

Malgré le nombre impressionnant de personnages, je n'ai pas été trop perdue, du moins ça ne pénalise en rien la compréhension de l'histoire, c'est un reproche que j'ai pourtant souvent lu.

Bref, je ne regrette pas cette lecture !

 

410QGUOcXzL__AC_US218_

LA TRESSE, Laetita Colombani

Ce livre me laisse mitigée.

Si je l'ai refermé avec un pincement au coeur en pensant à toutes ces femmes atteintes dans leur chair par le cancer du sein, j'ai trouvé cet ouvrage rempli de clichés.

 

41L5kKgGKTL__AC_US218_

MA PART DE GAULOIS, Magyd Cherfi ♥♥♥♥

Offert par Orély récemment et dé-vo-ré.

Ecrit par le parolier de Zebda, il y raconte son adolescence au sein de la cité où il sera le premier bachelier "indigène" au début des années 80.

Violence, racisme, fatalité, adolescence, espoirs parentaux, avec en fond l'arrivée de Mitterand au pouvoir.

A la fois brut de décoffrage et lyrique, je me suis régalée.

 

4127M4+CDrL__AC_US218_

UN GARCON SINGULIER, Philippe Grimbert

Petit roman en taille mais juste en taille.

Découverte par un jeune adulte en pleine construction de la "différence", le quotidien familial avec un enfant "singulier", la douleur des parents, de l'enfant dans la France de 68.

Pas léger forcément mais émouvant.

 

51F1mb5VV-L__AC_US218_

IMMORTELLE RANDONNEE, Jean-Christophe Rufin

Rufin, c'est comme DDV, je suis une inconditionnelle !

Sa vision toute personnelle de Compostelle.

Ce livre a fait couler beaucoup d'encre sur mon IG, les "passionnaria", "vrais pélerins" se demandent apparemment s'il a vraiment fait le chemin ...

Pour moi Compostelle, c'est bien autre chose que du "religionnisme", une quête personnelle que l'on vit forcément tous différemment et Rufin nous livre son regard sur ce chemin !