Ca fait longtemps que j'entends mal, très longtemps !

Je fais répéter mes proches, j'entends mal les conversations au restaurant, j'ai des acouphènes -  bruits que je n'identifiais d'ailleurs pas comme tels ... BONJOUR LE DENI ! -.

Mais jusqu'en début d'année, je me persuadais que je ne me concentrais pas assez quand on me parlait - bah oui c'était de ma faute quoi, normal ! -.

Puis, les choses ont empiré en début d'année, j'avais du mal à entendre une conversation sur mon téléphone portable et au restaurant, j'étais en panique totale.

Le médecin m'a illico envoyée chez l'ORL et j'y suis allée "tranquille", persuadée d'entendre la rengaine habituelle : vous êtes une femme - hystérique, pléonasme - en PARFAITE SANTE, c'est DANS VOTRE TETE !

Malheureusement, ou heureusement, va savoir !!! l'ORL m'a annoncée une surdité précoce bilatérale A APPAREILLER.

J'ai ri comme une possédée, partagée entre le bonheur - et je pèse mes mots ! - qu'un médecin homme me prenne au sérieux - ça ne m'est pas arrivée depuis 1912, oui je suis de Marseille ! - et l'angoisse de la surdité totale.

Il a été d'une bienveillance EXTRAORDINAIRE - comme quoi, c'est possible MESSIEURS LES GRANDS DOCTEURS ! Oui, je suis un peu sur les nerfs concernant les médecins hommes, peut-être te raconterai-je ma dernière expérience en date totalement ubuesque, à tel point que j'ai cru à une caméra cachée ! - et m'a expliquée que c'était normal d'être sous le choc mais que tout irait bien.

Je me suis effondrée dans la voiture, j'ai pleuré 5 minutes puis j'ai réalisé ma chance : pour une créative manuelle, mieux valait que ça ne soit pas les yeux ...

Cependant, j'ai bien mis 1 mois à digérer l'info avant d'aller voir un audio-prothésiste !

J'essayais de me persuader qu'il avait exagéré et que je n'avais pas besoin d'être appareillée !

Compte là-dessus et bois de l'eau fraîche !

Il a bien fallu que je me rende à l'évidence ...

Ras le bol des " Tu peux répeter, stp" et encore ça c'est dans le meilleur des cas, souvent je regarde mon interlocuter comme une demeurée parce que je n'ai rien compris à ce qu'il m'a dit et que je n'ose pas le faire répeter, je te dis pas le nombre de fois où j'ai dû passer pour une neuneu ...

Comme j'ai une copine appareillée, je me suis d'abord rapprochée d'elle pour avoir son ressenti, puis j'ai pris rdv chez un audio-prothésite mutualiste et chez un opticien/audio-prothésiste afin d'avoir deux points de vue et deux devis.

L'audio-prothésiste mutualiste était un chouilla plus cher que l'opticien/audio-prothésite - genre Aff*e*ou - mais les appareils proposés par le mutualiste étaient les plus récents sur le marché, et les marques étaient les mieux notées sur le net.

Au-delà du tarif, le relationnel avec l'audio-prothésiste est capital,  parce que les visites sont très régulières et nombreuses pour régler l'appareil afin d'obtenir un confort absolu.

L'appareil se choisit en fonction de ton activité, tes situations d'écoute.

Si tu as 90 ans et ne sors pas de chez toi, pas besoin d'un appareil qui permet de supporter de multiples bruits - comme au restaurant, ou au travail, ... -.

Si tu es de restau, de fiesta, de réunions toutes les semaines, il te faudra un appareil très performant et donc plus cher.

Tu peux le choisir à piles ou avec une borne de recharge, plus chère mais les piles sont à changer toutes les semaines, pas écolo !

L'appareillage fonctionne en bluetooth, ce qui te permet de répondre à ton téléphone portable SANS LE TELEPHONE !!!

James Bond sort de ce corps !!!

Le micro est dans les "oreilles bioniques" - j'aime bien ça fait surper héroïne !! -, bref, tu parles à ta main ou aux oiseaux !

Le son de tout le téléphone portable étant transferé dans les aides auditives, j'entends directement mes vidéos youtube et autres dans mes oreilles.

CONFORT ABSOLU !

Pour ma télé et mon ordinateur portable qui ne sont pas en BlueTooth, j'ai un boîtier qui transfert le son dans mes oreilles, mais qui n'empêche pas l'homme d'entendre la télé cependant !

Cela donne des situations assez comiques parfois quand l'ado me parle et que je ne lui réponds pas, j'ai droit à un " ah, tu écoutes tes oreilles ?!".

J'ai choisi d'en rire.

D'abord parce que cet appareillage m'a redonnée une audition confortable et une meilleure confiance en moi forcément.

Et puis, même si ça coûte un rein - Dieu merci, comme je te l'expliquais ici, j'ai deux mutuelles ce qui a rendu la douloureuse moins acide - , il y a des solutions pour le financement comme l'AGEFIPH ou les associations de sourds dans une certaine mesure, selon la situation.

Pour le côté, "tout le monde va voir que je suis sourd", sache qu'ils le savent déjà parce que tu fais répéter 100 fois alors autant gagner en confort et t'appareiller parce que l'appareillage est quasi invisible, j'ai des micro-contours à écouteurs déportés tout riquiqui - car ma surdité est modérée -.

Et si tu ne t'appareilles pas, tu risques d'aggraver ta surdité en plus !

Voilà, tu sais tout, plus d'excuses valables, prends rdv chez un ORL si tu crains une perte auditive, il pourra infirmer ou confirmer, et zou pour l'aventure des oreilles "bioniques" !

 

Appareil auditif

 

photo blog