Ca fait des plombes que je ne vous ai pas parlé de mes lectures.

Ca n'est pas faute de dévorer de nombreux ouvrages, mais rien qui retienne sérieusement mon attention.

Je savais qu'avec celui-ci, peu de chance que je reste indifférente. 

regime mortel

D'une part, parce que j'avais beaucoup apprécié le précédent ouvrage de ce tout "jeune" auteur - pas tant par son âge que par le nombre de ses écrits -.

D'autre part, parce que le sujet ne pouvait qu'intriguer la "malade de son poids" que je suis.

Oui, le sur-poids est une maladie, je vous conseille d'ailleurs sérieusement le récent ouvrage de ZERMATI, APFELDORFER et WAYSFELD sur les dernières connaissances scientifiques sur le sujet.

sur poids

Oui, il existe des obèses - dont je suis - qui ne "bouffent" pas mais qui mangent, qui cuisinent et se nourrissent sainement mais qui restent GROS et qui n'arrivent pas à revenir à un poids décent pour leur santé malgré des privations permanentes.

Contrairement à ce que la plupart des reportages télé nous montrent, tous les obèses n'ingurgitent pas 5000 calories par jour.

A ceux qui voudraient que l'amaigrissement ne soit qu'une question de mathématique : moins de calories = perte de poids, si tel était le cas, l'obésité n'existerait pas, car contrairement à ce que vous croyez, non, on ne peut se satisfaire d'une obésité, on ne s'y complaît pas, on la subit la plupart du temps, on donnerait un bras pour la voir disparaître.

L'obésité serait responsable de tous les maux de notre société : diabète, hypertension, problèmes cardiaques, déclencheur de cancer, d'arthrose, ...et la cigarette et l'alcool ?... 

Alors évidemment, 99 % des médecins quelque soit leur spécialité vous culpabilisent, " M"AAA"dame, c'est complètement insconcient de rester dans votre "état" "!

La remarque la plus "drôle" émane pour ma part d'une dentiste - je n'ai d'ailleurs toujours pas compris ce que sa remarque pouvait avoir de pertinant dans le traitement de mes dents !!! - " Avez-vous remarqué que vous avez un problème de poids" ?...

Franchement non, heureusement que vous êtes là pour me le faire judicieusement remarquer !!!

Je vais de ce pas me couper deux bras pour perdre dix kilos ...

Je fais désormais des pronostics lorsque je vois un nouveau médecin, remarque ou pas ?...

Je ne vous parle pas des copines qui vous conseillent gentiment de moins manger ... C'est dingue, je n'y avais vraiment pas pensé ...

A 40 ans, j'ai décidé d'arrêter de maltraiter mon corps par des régimes inutiles voire plus dangereux que le sur-poids.

Pourtant, il ne me sera jamais possible d'accepter cette "enveloppe" qui ne me "ressemble" pas. 

Alors, j'ai accueilli ce livre avec curiosité, mais l'auteur a une telle faculté de vous projeter dans ses histoires qu'on se laisse vite embarquer et c'est bien difficile de s'en détacher, bien que l'épaisseur de ce bouquin puisse sembler rédhibitoire ! 

Un polar médical dans le milieu de l'industrie agro-alimentaire pour résumer succintement ce livre.

Ou comment cette industrie manipule les consommateurs en les rendant dépendants de leurs produits qui mettent en péril la santé des obèses.

De la science-fiction ? 

Pas tant que ça à mon avis ...

Bref, j'ai aimé !