J'ai trouvé LA recette de dessert qui permet de conjuguer mes  exclusions alimentaires et les papilles de mes invités.

J'ai bien tenté la tarte au citron meringuée sans lactose ni gluten mais le résultat est loin d'être fabuleux, même si "acceptable" !

J'étais un peu sceptique sur la "légerté" de ce dessert - dixit Marie - vue la quantité de chocolat !

Les recettes de Marie me régalent depuis un moment et celle-ci n'a pas dérogé à la règle !

Et VRAIMENT, le résultat est bluffant surtout que ce dessert ne nécessite pas un travail indécent, loin de là !

Il vous faut juste un  moule rond avec un fond amovible - ikéa, ça coûte  des clopinettes -.

Le mien fait 24 cm de diamètre.

La génoise est composée de poudre d'amandes, pas du tout de farine et j'avais des réticences parce que le goût puissant de l'amande me gêne un peu, mais là vraiment, elle est top, très légère et de toute façon vue la quantité de chocolat, il prend le pas sur un éventuel goût d'amandes !

Je n'ai pas mis de fève Tonka et remplacé le lait soja vanille par de la "crème" de riz complet en briquette.

Donc résumons, pour la génoise :

125 g de poudre d'amandes, 3 oeufs, 4 CS de sirop d'agave et 3 CS de crème de riz complet.

J'entends d'ici les connaisseuses pousser de "grands" cris à propos du sirop d'agave - mauvais pour le système cardio-vasculaire parce que du fructose pur, je ne l'utilise que de façon exceptionnelle mais si tu ne veux pas en entendre parler prends du miel dans ce cas, au risque de changer le goût -.

Pour la mousse au chocolat, aucun changement par rapport à Marie, si ce n'est le lait soja vanille remplacé par de la crème de riz complet.

300 g de chocolat pâtissier, 3 oeufs, une briquette de crème de riz complet, 65 g de margarine bio St Hubert

Marie te délivre tous les secrets de sa recette ici.

Contrairement au gâteau de Marie où on distingue bien la génoise et le chocolat sur le contour, ma mousse a recouvert la génoise et j'aime cet effet de surprise pour les invités qui découvrent la génoise une fois le gâteau coupé !

 

Alors, à toi de jouer, tu vas régaler les foules et merci Marie  pour tes recettes déculpabilisantes  !